Règles du site

 

 

 

 

III / REGLES DU SITE

 

 

Vous trouverez ci-dessous les articles concernant :

 

 

Article 1 - abandon

◆ Quitter une partie lorsqu’on est encore vivant est formellement interdit, quel que soit le type de partie. Cela est automatiquement sanctionné de 10 minutes de “gel” (impossibilité d’accéder à une nouvelle partie), et si le taux de quit arrive à 25%, de 24h de bannissement (suivent 48h, 5 jours, 10 jours, un mois, définitif), de façon indépendante de la modération.

◆ Si l’abandon a pour but de réduire (ou augmenter) les chances de victoire de son propre camp, une sanction pour anti-jeu pourra s’appliquer (voir le paragraphe dédié).

◆ Quitter une partie lorsqu’on est mort, mais que notre présence influe toujours sur la partie (présence d’un chaman en vie) est sanctionnable en parties Normales et Sérieuses.

 

 

Article 2 - dévoilement abusif

◆ Le dévoilement abusif est sanctionné en parties Normales et Sérieuses. Il s’agit de toute intervention par laquelle le joueur laisse deviner de façon immédiate et sans équivoque, et/ou à la majorité des joueurs présents, le rôle qu’il a dans cette partie. Cela vaut également pour les faux dévoilements à partir du moment où ils sont abusifs (visant à faire croire qu’on a un rôle autre que celui qui est réellement le nôtre). Attention, dévoiler son rôle n’est pas la même chose que de faire comprendre qu’on aurait un rôle important (dit “spé”), tant qu’il existe une incertitude sur ce que pourraient être les capacités de ce “spé” (à ce titre, dire qu’on est important n’est pas un dévoilement, mais dire qu’on peut causer la mort de quelqu’un grâce à son pouvoir en est un, puisque ça lève toute incertitude sur les capacités qu’on prétend avoir, même si un doute subsiste pour le rôle exact puisque la Sorcière comme le Chasseur ont ce pouvoir).

◆ Le point précédent est à nuancer sur base du principe universel des Loups-Garous de Thiercelieux (mentionné dans les règles IRL) qui stipule que chacun doit clamer son innocence, et donc se prétendre “innocent” ou “villageois”, cela n’étant alors pas un dévoilement (à ne pas confondre avec “simple villageois”, communément appelé “SV”, qui est bien un rôle à part entière).

◆ Dans le cas du Cupidon, le fait de révéler le couple qu’il a créé de façon explicite (même définition que le dévoilement abusif) est sanctionnable en Normale et Sérieuse. Cela s’applique s’il le dit lorsqu’il est vivant, mais pas s’il en informe le chaman une fois mort.

◆ En Normale et en Sérieuse, il est également interdit aux amoureux eux-mêmes de dévoiler qu’ils sont en couple et/ou de dire avec qui.

◆ Révéler les (vrais ou non) rôles d’autres joueurs, dans le but de donner le sien propre par défaut, peut être considéré comme un dévoilement abusif. On évitera de dire ‘’Machin est Sorcière”, on dira plutôt “Machin est innocent”.

 

 

Article 3 - dénonciation des autres loups

◆ Il est interdit de dénoncer les joueurs qui sont loups avec soi (ou dont on sait de façon certaine qu’ils sont loups, sans pour autant être de leur camp, dans le cas du LGB). Tout joueur dénonçant ou faisant mine de dénoncer de manière explicite, alors qu’il est vivant, ou qu’il est mort mais qu’un chaman est vivant, les personnes louves avec lui, est sujet à sanction.

◆ Cela concerne aussi le fait de donner une indication permettant de savoir de façon certaine qui est loup.

◆ Dénoncer les autres loups est sanctionné en tant qu’anti-jeu (voir le paragraphe dédié).

 

 

Article 4 - flood et hors-sujet

◆ Le flood ( répétition de lettres, mots ou phrases sans forcément de rapport avec le jeu, de façon continue et soutenue, ayant pour conséquence de complexifier, voire de rendre impossible, le suivi des discussions) est interdit en partie écrite comme en partie orale (dites ‘’micro’’ ou ‘’Mumble’’). Y compris si la partie n’a pas démarré, s’il n’y a pas de spectateurs ou d’autres joueurs que ceux qui floodent, si ça ne dérange aucune des personnes présentes au moment de l’action ou si cela a lieu dans le canal de discussion entre les morts et le chaman. Dans les parties de type Carnage, il peut être toléré si aucun joueur ne manifeste de gêne et s’il n’empêche pas la lecture du débat.

Il est de toute façon amoindri par la limitation dans le temps du nombre de messages (pas plus d’un message toutes les trois secondes, impossibilité d’envoyer deux messages identiques à la suite).

◆ Le hors-sujet (fait de parler d’autre chose que de la partie en cours) est sanctionnable en parties Normales et Sérieuses (bien qu’il soit généralement toléré au cours de la première minute de débat, le premier jour).

◆ Le fait d’utiliser l’action de vote, la demande d’entrée, ou la demande de disciple, comme moyen de polluer le tchat est considéré comme du flood, peu importe le style de la partie et même si c’est une partie orale.

 

 

Article 5 - présence et débat

◆ Dans le cadre des parties Normales et Sérieuses, la présence et l’activité en jeu sont obligatoires. Est considéré comme absent (“AFK” pour “away from keyboard”, soit “pas devant son PC”) tout joueur intervenant peu ou pas durant un tour complet (jour + nuit). En cas de plainte, l’appréciation du caractère AFK d’un joueur est laissée à la modération.

◆ Le fait de ne pas participer au débat alors qu’on est présent pourra également être sanctionné, l’appréciation du taux de participation étant laissé à la seule équipe de modération (de façon évidemment plus souple pour les Normales).

 

 

Article 6 - expression écrite

◆ Dans le cadre des parties Normales et Sérieuses, le langage SMS est interdit. Il est demandé à tous les joueurs de s’y exprimer de façon orthographiquement et syntaxiquement correcte, dans la mesure du possible.

 

 

Article 7 - utilisation du tchat hors-partie

◆ Il est possible de créer une partie sans toutefois la jouer, uniquement dans le but de l’utiliser comme un canal de discussion, mais il faut dans ce cas la créer en “privé” (partie avec mot de passe) et/ou le préciser de façon explicite dans le titre. Il sera alors de la responsabilité du créateur de la partie d’accueillir poliment tout joueur entrant dans sa partie, et de lui expliquer que celle-ci ne sera pas jouée.

◆ Les exclusions de joueurs dans ce type de contexte sont soumises aux règles habituelles (voir article dédié).

 

 

Article 8 - partie guidée

◆ Les parties Guidées, c’est-à-dire où le joueur peut être assisté par un spectateur avec lequel il dialogue, sont soumises aux règles du type où elles se déroulent. Les rapports entre le joueur et son guide sont tout autant sujets à modération que le reste de la partie.

◆ En cas d’abus, pensez à faire une capture d’écran de la conversation avec votre guide/votre disciple, car les dialogues privés ne sont pas enregistrés dans les archives.

◆ Le mode Guide peut être interrompu à tout moment par l’une ou l’autre des deux personnes concernées.

 

 

Article 9 - triche

◆ Il est formellement interdit de tricher, c’est-à-dire de pratiquer un échange d’informations pouvant changer le cours de la partie par une voie extérieure au salon de partie (Facebook, Skype, Mumble, SMS, téléphone, …). Toute mention, au cours de la partie, de l’utilisation en cours d’un tel support externe avec un autre joueur pourra donner lieu à une sanction pour triche, et ce même en l’absence de tout autre élément probant.

◆ Cela s’applique aussi dans le cas de personnes jouant à proximité l’une de l’autre, lorsqu’elles communiquent à propos de leur rôle, ou que l’une vient voir le rôle de l’autre (tant que cela a encore une influence sur la partie : joueurs vivants, chaman vivant, communication avec d’autres joueurs vivants).

◆ Les codes pré-établis entre joueurs, permettant de transmettre des informations, par exemple sur les rôles, sont considérés comme de la triche.

◆ L’échange d’informations concernant la partie en une langue autre que celle de la partie est également considérée comme de la triche.

 

 

Article 10 - anti-jeu

◆ L’anti-jeu est une attitude sanctionnable. Il s’agit, dans tous les types de partie, de toute attitude non justifiée par le contexte de jeu et qui pénalise l’un ou l’autre camp de façon contraire à la logique du jeu. Un MDJ réel peut également être sanctionné pour anti-jeu (voir article II.18). Un joueur qui agit de façon contraire aux règles du jeu dans le but de ne pas perdre alors qu’il aurait dû en être ainsi peut également être accusé d’anti-jeu (cf. notamment article 1).

◆ Délivrer des éléments de jeu n’ayant pas lieu d’être connus des autres joueurs dans le tchat de la partie est considéré comme de l’anti-jeu : dénoncer les autres loups, copier le texte de nuit qui dévoile le rôle, montrer une capture d’écran de son propre rôle ou des échanges des loups, etc.

◆ Dans le jeu Sérieux (et en Normal dans une moindre mesure), il est considéré comme anti-jeu lorsqu’on est loup de voter son/ses compagnon(s) loup(s) et de faire en sorte que le reste du village le(s) sorte. Il est autorisé de le voter pour lancer un débat, mais sanctionnable d’insister au point qu’il soit lynché par le reste des joueurs.

En revanche, si le village a jeté son dévolu sur un compère loup et se prépare à le lyncher, il est normal de se joindre à l’élan général afin de se fondre dans la masse et d’éviter d’être démasqué comme loup à son tour. Refuser de voter un autre loup dans une situation aussi extrême, et ainsi mettre en danger la survie et la victoire du camp des loups en se faisant bêtement démasquer, peut être sanctionné comme anti-jeu !

L’appréciation du caractère sanctionnable d’un acte relatif à ces deux points est pleinement laissée à la modération.

Le Loup-Garou Blanc, n’appartenant pas au sens strict du terme au camp des Loups, a le droit de les attaquer en débat dès le premier tour s’il le souhaite. Il en va de même pour un Loup qui serait en couple avec un villageois, puisque le couple traître forme alors un camp à part entière.

◆ Dans le secteur Détente (Fun et Carnage), le point ci-dessus n’entre pas en ligne de compte. On ne parle d’anti-jeu sanctionnable qu’à partir du moment où le joueur agit dans l’intention volontaire de nuire à son propre camp et/ou de préserver le camp adverse. L’appréciation de la situation est pleinement laissée à la modération.

◆ Dans ce secteur toujours, le dévoilement n’est pas considéré comme anti-jeu (une voyante aide son camp en dévoilant le loup sondé mais prend le risque de mourir à la nuit suivante) sauf lorsqu’il est coupable d’anti-jeu (un loup qui se dévoile alors qu’il n’y a qu’un nombre faible de loups dans la partie).

◆ Créer et lancer une partie volontairement déséquilibrée, c’est-à-dire absolument impossible à gagner pour l’un ou l’autre des camps est considéré comme anti-jeu. Si un tel comportement se reproduit malgré rappel à l’ordre, le joueur créateur de la partie pourra être accusé de mauvaises intentions.

 

 

Article 11 - expulsions abusives

◆ Les expulsions abusives sont sujettes à sanction. Cela s’applique aux créateurs de partie qui excluent les autres joueurs de manière exagérée et/ou sans respecter le protocole d’exclusion.

◆ Est considéré comme non-exagéré un kick direct, s’il est motivé par le comportement clairement inadapté du joueur visé dans cette partie (par exemple, on peut kicker sans prévenir un joueur qui arrive et insulte directement).

◆ Pour tous les autres cas, en parties non sélectives, le protocole d’exclusion, applicable à n’importe quel joueur, est le suivant :

- le créateur demande poliment au joueur de quitter la partie, en lui en donnant la raison (qui peut relever d’affinités personnelles, tant qu’elle n’est pas contraire aux règles et CGU du site)

- le joueur s’en va de lui-même, ou bien le créateur le kicke (après un temps de latence d’au moins 30 secondes permettant de s’assurer que le joueur concerné a bien eu le temps de lire l’avis d’exclusion)

Attention, si le kick revient trop fréquemment avant le lancement de la partie, permettant l’assimilation de celle-ci à une partie sélective, alors le créateur est sujet à sanction. De plus, l’exclusion de joueurs au motif qu’ils sont nouveaux venus sur le site, ou bien selon un motif contraire à la législation française en vigueur (discrimination raciale, sexuelle, …), n’est pas acceptable.

◆ ◆ En partie sélective, une exclusion directe peut être tolérée selon ce qui est mentionné au deuxième point de cet article. En dehors de ce cas, un kick pourra être toléré seulement lorsqu’une nouvelle partie est relancée par le créateur de la partie, ou en respectant le protocole de kick mentionné au point 3 de cet article, dans le cas ou la raison n'est pas abusive. Le caractère abusif du kick est laissé à l'appréciation de la modération. Le temps de latence de 30 secondes ne s’applique plus dans ce cas-là. Attention, le créateur, même s’il a averti dans la partie précédente de la future exclusion, doit le réitérer dans la partie qui se relance.

◆ Dans le cas d’une plainte pour Kick Abusif, seul le joueur kické/lésé peut être en droit de se plaindre via ticket à la modération site, cela afin d’éviter aux spectateurs de faire bannir quelqu’un pour une faute ne les concernant pas.

◆ Les parties Micro sont soumises aux mêmes règles concernant l’exclusion abusive que les parties classiques, y compris lorsque la raison du kick est que la personne ne dispose pas de Mumble (il est important de l’informer, afin qu’elle se le procure par la suite si elle le souhaite).

◆ Cet article de règles ne s’applique pas à certaines parties MDJ (dont l’hôte est un MDJ spécial), dans lesquelles cela est rappelé en en-tête de la partie dès que vous y entrez.

 

 

Article 12 - parties privées

◆ Les parties privées sont des parties uniquement accessibles grâce à un mot de passe, qui est secret. Si elles respectent les conditions de privatisation, elles ne sont pas sujettes à modération, hormis pour les propos qui sont légalement répréhensibles, les attaques personnelles contre autrui, et plus largement tout ce qui est concerné par la paragraphe ‘’mauvaises intentions” de ces règles et CGU (I.3). Si vous êtes témoin d’une infraction aux règles en partie privée, il est conseillé de prendre une capture d’écran (‘’screenshot’’), car les archives des parties privées ne sont pas accessibles.

◆ Les conditions de privatisation sont :

  • partie ayant l’option “privé”
  • mot de passe tenu secret (c’est-à-dire diffusé de façon privée auprès des joueurs que le créateur désire inviter, par lui-même ou par une personne à laquelle il aura donné son autorisation ; et qui ne soit pas le même pour chacune des parties privées de ce créateur)
  • titre correct

◆ Cela signifie que :

-         une partie sans l’option “privée”, mais sélective, ou où le créateur kicke toutes les personnes qui ne lui plaisent pas est modérée

-         une partie avec l’option “privée”, mais dont le titre contient le mot de passe ou dont le mot de passe a été diffusé publiquement est modérée

-         une partie avec l’option “privée”, dont le mot de passe est tenu secret, mais dont le titre ou le nom d’un des joueurs est incorrect (non respectueux des règles du site) est modérée (car le titre et le nom des joueurs sont des éléments publics de la partie).

◆ Il tient de la responsabilité du créateur de la partie privée de s’assurer qu’elle ne devienne pas publique s’il la quitte. Il faut donc qu’il y ait un autre joueur premium présent (qui récupérera le rôle de créateur), ou bien que le créateur fasse sortir tous les autres joueurs avant de lui-même quitter.

 

 

Article 13 - règles spécifiques au type de partie

◆ On ne peut pas jouer une partie dans un type spécifique sans en respecter les règles et contraintes et/ou en cherchant à imposer les règles et contraintes d’un autre style (forcer la sorcière à tuer la première nuit, par exemple, est spécifique aux parties Carnage et ne doit jamais être présenté comme obligatoire dans les autres types).

◆ En partie Sérieuse, le chasseur est obligé de tirer lors de sa mort. Ne pas le faire peut l’amener à recevoir une sanction, pour non-respect des contraintes des parties Sérieuses.

◆ Un tir contraire à la logique du jeu (sur une personne dont on sait déjà qu’elle n’est pas un Loup, par exemple) est considéré comme de l’anti-jeu.

◆ Il va de soi que s’il n’y a plus que des innocents (Simples Villageois et spés) en vie, le Chasseur n’est pas obligé de tirer (en revanche, en présence d’un Loup, d’un LGB, d’un Joueur de Flûte, l’obligation tient toujours, et ce même si la victoire de son camp est assurée par le vote).

◆ Le Capitaine est obligé de transmettre son rôle à quelqu’un lors de sa mort. S’il ne le fait pas, il s’expose à une sanction pour non-respect des règles spécifiques au type de partie.

 

 

Article 14 - utilisation abusive des majuscules

◆ Toute utilisation abusive des majuscules pourra être sanctionnée. Une utilisation est considérée comme abusive si le joueur ne s’exprime qu’en majuscules, si plusieurs de ses phrases sont intégralement en majuscules sans raison particulière (motivation contextuelle), ou dans tous les cas si sa propension aux majuscules semble déranger les autres joueurs. L’appréciation du caractère abusif de la situation est laissée à l’équipe de modération.

 

 

Article 15 - mode spectateur

◆ Lorsqu’on est spectateur, on est soumis aux règles du site au même titre que lorsqu’on est en jeu. On peut donc être sanctionné pour langage abusif, flood, utilisation abusive de majuscules, etc.

◆ Il est interdit d’être à la fois en partie et en spectateur. En effet, les paroles, jugements ou impressions des spectateurs peuvent vous influencer, sans compter que certains peuvent avoir des contacts dans la partie et donc des informations que vous n’êtes pas censé avoir. Etre à la fois joueur et spectateur est considéré comme de la triche et sanctionné en conséquence.

◆ Lors des avant-parties, on peut se trouver de façon anonyme parmi les spectateurs si cela n’est pas utilisé à mauvais escient, que l’on respecte les règles, et que le mode spectateur est bien quitté avant le début de la partie (en cliquant sur la petite porte en bas à droite, et non pas simplement en fermant la page).

◆ Les spectateurs n’étant pas enregistrés dans les archives, nous vous recommandons, en cas d’attitude contraire aux règles, de prendre une capture d’écran de la situation pour avoir une trace imagée à montrer à l’équipe de modération.

 

 

Article 16 - parties non-francophones

◆ Les parties qui se déroulent dans une autre langue que le français sont tolérées sous certaines conditions :

- ces parties doivent être privées, et/ou il doit être explicitement spécifié dans leur titre qu’elles se déroulent dans une autre langue

- les créateurs doivent prendre le temps d’expliquer cette condition linguistique à tous les joueurs entrant dans le salon, et ils ne peuvent exclure les contrevenants que si ceux-ci ne partent pas d’eux-mêmes à la demande

- la partie doit être en mesure d’être modérée, donc la langue utilisée doit être une langue connue et maîtrisée de l’équipe de modération (actuellement : anglais, espagnol, allemand).

 

 

Article 17 - être Maître du Jeu (MDJ)

La possibilité de narrer et contrôler la partie, autrement dit d’être MDJ, est permise aux joueurs Premium (disposant des options payantes).

◆ Le MDJ doit être présent et disponible tout au long de la partie. S’il se déconnecte volontairement, cela l’expose à une sanction pour comportement inadapté.

◆ Le MDJ ne peut pas changer les temps des phases de jeu (jour, temps des Loups, …) sans l’accord des joueurs, obtenu implicitement en début de partie s’il les prévient avant de lancer (en leur laissant le temps de quitter si cela ne leur convient pas) ou obtenu explicitement au moment de le faire.

◆ Le MDJ ne peut pas dévoiler d’informations directes et certaines. Il peut seulement délivrer des indices qui laissent place au doute. Cela signifie que si un MDJ donne, comme indice pour démasquer un Loup “son pseudonyme commence par la lettre M” et qu’un seul des joueurs encore vivants a un pseudo commençant par un M, le MDJ est sujet à sanction.

◆ Dans certaines parties le MDJ demande aux joueurs de respecter certaines règles (notamment liées à des pouvoirs ou des évènements qu’il invente). Ces règles étant variables d’un MDJ à l’autre et ne faisant pas partie du contenu régulé de LGeL, un joueur qui les enfreint ne peut pas être sanctionné par la modération. Attention toutefois : un MDJ qui impose des actions anti-jeu aux joueurs peut, lui, être sanctionné !

 

 

Retour au sommaire en début de document.

 

 

 

 

 

IV / REGLES SUPPLEMENTAIRES

(PLATE-FORMES ATTENANTES ET IRL)

 

 

Vous trouverez ci-dessous :

 

 

 

Mumble

 

◆Mumble est un support de communication orale qui permet, dans le cadre du site, de jouer des parties de LG à l’oral. Le jeu oral étant relativement différent du jeu écrit, et le serveur Mumble offrant un support communautaire très différent de ce qu’on trouve par ailleurs sur le site, certaines règles sont très spécifiques au Mumble (bien qu’il soit de toute façon soumis à toutes les règles citées dans ce document).

Les informations concernant la façon d’accéder au Mumble du site sont disponibles dans l’onglet “Mon Compte”, sous-onglet “Parties Micros” ou sur le Forum section “Mumble”.

 

◆ Rappel : les parties se déroulant à l’oral, hors parties privées, ne sont autorisées que si elles se déroulent dans un salon prévu à cet usage (appartenant à la sous-arborescence Confrérerie Lycanthropique des Joueurs Enragés) sur le serveur Mumble dédié à www.loups-garous-en-ligne.com.

 

◆ L’accès au Mumble LGeL est protégé par un mot de passe, qui n’est accessible au joueur qu’au bout de 30 parties jouées avec points ou sans points (dans la section “Parties Micros” de l’onglet “Mon compte” du site). L’accès au partie micro se déverrouillent également au bout de 30 parties. (Vous recevez un mp du site)

Tout joueur se présentant avant ces trente parties sur Mumble ne sera pas authentifié (y compris s’il s’agit du reroll d’un autre compte ayant bien plus des trente parties). Si vous donnez le mot de passe à un joueur qui n’est pas censé l’avoir, vous vous exposez à sanction.

 

◆ Il est interdit de lancer une partie micro sans s’être assuré au préalable que tous les joueurs et guide y participant sont bien présents sur Mumble.

 

◆ En partie :

-         Il n’est permis de parler au cours de la nuit que si le créateur l’a explicitement autorisé avant le lancement de la partie, à l’oral et en l’écrivant sur le tchat de la partie, et les dialogues qui pourront alors avoir lieu de nuit ne peuvent en aucun traiter de quoi que ce soit qui soit en rapport avec la partie

 

-         Il est interdit de débattre, échanger des idées, intervenir, etc, sur le tchat de la partie, hormis pour demander la parole ou signaler un problème de micro

 

-         Dès qu’on est mort, on est tenu de se déplacer dans le cimetière de son choix, sans rien dire, et on ne peut revenir dans le débat que lorsque la partie est explicitement finie, c’est-à-dire que le camp vainqueur a été affiché sur le tchat de la partie; sauf si on a le rôle du chasseur, auquel cas on doit attendre la fin du tour de tir du chasseur pour se rendre dans le cimetière (sans parler ni durant le tour de tir ni en sortant du salon de débat !)

         Cas exceptionnel où on vous demandera de rejoindre un cimetière prédéfini quand il y a un chaman (encore en vie) dans la partie. Vous devrez alors vous rendre dans le cimetière muet obligatoirement.

 

◆ Autour des parties :

-         Si vous voulez assister à une partie en tant que spectateur, vous devez vous placer dans le Cimetière du salon dédié, et vous n’avez absolument pas le droit d’intervenir de quelque façon que ce soit dans le déroulement de la partie ou d’interagir avec les joueurs, et ce jusqu’à ce que la partie soit explicitement finie, c’est-à-dire que le camp vainqueur ait été affiché sur le tchat de la partie.

         Cas exceptionnel où on vous demandera de rejoindre un cimetière prédéfini quand il y a un chaman (encore en vie) dans la partie. Vous devrez alors vous rendre dans le cimetière bavard obligatoirement.

 

-         Si vous voulez guider un autre joueur, vous devez vous rendre dans la partie débat du salon dédié à la partie, mais sous réserve d’être muté tout au long de la partie et de ne pas communiquer de quelque façon que ce soit avec un joueur, un spectateur ou un guide de la partie, en dehors du contact que le tchat disciple/guide vous confère avec votre protégé sur le site, et en tant que son guide vous êtes soumis aux mêmes règles que lui y compris concernant le déplacement vers le cimetière lorsqu’il est mort, et jusqu’à ce que la partie soit explicitement finie, c’est-à-dire que le camp vainqueur ait été affiché sur le tchat de  la partie.

 

◆ Au niveau communautaire :

Les arborescences, c’est-à-dire les messages qui sont reçus dans plusieurs salons publics du Village à la fois, ne sont autorisées que dans des cas précis :

-         Les invitations en partie : à raison de 1 toutes les 10 minutes et de maximum 3 dans la demi-heure pour une partie en cours de lancement.

-        Les animations : à raison de 5 maximum, avec un écart de 2 heures minimum entre chaque (sous réserve de validation par un membre de l’équipe animation)

-  Des informations utiles à la communauté (sous réserve de validation par un modérateur Mumble, un développeur ou un autre membre du Conseil),

      -        Des anniversaires (si vous désirez souhaiter bon anniversaire à un joueur via une        arborescence, vous devez demander l’autorisation à un modérateur) ;

pour tout autre contenu de message, merci de vous déplacer dans les salons et/ou auprès des personnes pouvant éventuellement être concernées.

 

Le commentaire Mumble que l’on peut s’attribuer doit respecter les règles du site, notamment celles portant sur la langage, et à ce titre sont prohibés tous les contenus relevant de ou pouvant s’assimiler à des propos sexuels, violents, etc (voir article I.4 de ce document)

 

La création d’un salon personnel temporaire tel qu’autorisé dans le Quartier Résidentiel est soumis à restrictions :

- son intitulé doit être respectueux des règles du site,

- son commentaire doit, de préférence, contenir le pseudo du créateur,

- et autorisé la privation de votre salon (clic droit sur le nom du salon, éditer > mettre un mot de passe),

- la possibilité de bannir des personnes de votre salon, sans passer par la privation (clic droit sur le nom du salon, éditer, onglet “Groupes” > Sélectionner le groupes “bannis” > Ajouter les pseudos des personnes non désirées.) Bien sûr il vous sera interdit de mettre un membre de l’équipe.

- les pouvoirs dont vous disposez dans ce salon ne doivent en aucun cas être utilisés d’une façon allant à l’encontre des règles du site (ceci signifie notamment que l’exclusion d’une personne de votre salon doit se faire en demandant au préalable le départ de ladite personne, en donnant une raison, puis si la personne ne répond pas vous êtes en droit de la déplacer dans un autre salon, si tant est que celui-ci soit vide ou l’auberge du loup dormeur/quartier résidentiel, vous ne pouvez pas abuser des pouvoirs sur vous même).

 

 

-   L’utilisation de la fonction “message privé” sur Mumble de façon abusive envers quelqu’un (“flood”), alors que cette personne a exprimé son désaccord, est considérée comme sanctionnable pour flood

-        De plus il vous est interdit de lier d’autres salon au vôtre.

 

  • Il est interdit d’être AFK dans les sous-salons de la Confrérerie Lycanthropique des joueurs Enragés ( c'est-à-dire sourd et muet pendant plus de 15 minutes), si vous êtes AFK dans ces sous-salons les modérateurs sont dans leurs droits à vous déplacer et des sanctions pourront être posées.

 

 

 

Forum

 

◆ Tout joueur qui utilise le forum s’engage à en lire et à en respecter la charte (disponible ici).

◆ Tout joueur qui utilise le forum s’engage à respecter sur cette plateforme les règles édictées dans ce document.

◆ Tout joueur qui utilise le forum pour exposer publiquement une sanction à laquelle il a été sujet, au lieu de porter réclamation via un ticket, s’expose à des sanctions supplémentaires.

◆ Tout joueur banni sur le forum peut voir sa sanction reportée sur le site.

◆ Si vous rencontrez un problème avec un membre de l'équipe du Forum, contactez le responsable de la plate-forme du Forum par MP ou via le support des tickets

 

 

 

Rencontres IRL

 

Qu’est-ce qu’une IRL ?

 

Une rencontre IRL est une rencontre ‘’in real life’’, c’est-à-dire ‘’dans la vraie vie’’. Il s’agit d’un évènement au cours duquel les joueurs du site sont invités à se rencontrer, afin de faire plus ample connaissance autour d’une bonne partie de Loups-Garous de Thiercelieux à l’ancienne !

 

Quelle est la différence entre une IRL et une IRL “officielle” ?

 

Une IRL peut être organisée par n’importe qui, à titre de particulier indépendant.

Une IRL officielle est organisée par l’équipe du site, via sa section Evènementiel, et doit faire l’objet d’une autorisation des administrateurs pour avoir lieu. On y croise forcément au moins un des responsables de l’équipe LG, et c’est parfois l’occasion de dévoiler les prochaines nouveautés ;)

 

Quelles sont les règles en vigueur lors des rencontres IRL ?

 

Les rencontres IRL officielles sont considérées comme une annexe du site, et sont donc à ce titre soumises aux mêmes règles et conditions d’utilisation.

Les administrateurs et responsables d’équipe, ainsi que les hôtes accueillant l’évènement, sont en droit d’exclure des lieux toute personne contrevenant aux règles, ou toute personne ayant été définitivement bannie du site suite à son comportement contrevenant aux règles.

 

A quoi est-ce que je m’engage implicitement en participant à une IRL ?

 

Vous comprenez et acceptez que loups-garous-en-ligne.com ne peut être tenu pour responsable de ce qu’il se passe au cours d’une sortie ou d’un évènement.

Prenez donc soin de :

- ne jamais croire sur parole un membre du site qui ne soit ni de l’équipe ni l’une de vos connaissances proches

- ne pas divulguer d’informations vous concernant (y compris vos identifiants de connexion au site) à quelqu’un avec qui vous n’avez jamais été en contact direct auparavant (et ce même au cours de l’évènement, et même si cette personne affirme être un membre de l’équipe du site)

- ne rencontrer les personnes que vous n’avez jamais vues que dans des lieux publics et fréquentés

- n’entrenir aucun rapport financier avec les membres du site (ne pas avancer d’argent, ne pas en emprunter, etc)

 

Vous acceptez que toutes les sorties que vous organisez puissent être réitérées à l’identique ou de façon semblable par d’autres membres du site.

 

Vous reconnaissez être propriétaire des photos que vous réalisez lors des IRL. Vous acceptez donc être juridiquement seul responsable de son contenu, et acceptez de dédommager loups-garous-en-ligne.com de tout dommage direct ou indirect causé par la mise en ligne de cette photo.

En mettant vos photographies en ligne sur les pages réseaux sociaux du site, vous consentez à titre gratuit et sans limite dans le temps à loups-garous-en-ligne.com le droit de reproduction et de diffusion au public de ces images, et vous l’autorisez spécifiquement à utiliser ces photos à des fins de promotion du site. Vous renoncez donc expressément à vous prévaloir contre loups-garous-en-ligne.com de tout droit de possession et d’utilisation exclusives de ces photos.

 

A partir du moment où vous vous rendez à une sortie ou à un évènement organisé via l’outil de Rencontres IRL, vous reconnaissez implicitement à son organisateur, aux autres membres présents et au site loups-garous-en-ligne.com le droit de disposer de votre image librement tant que cela ne porte pas atteinte à votre dignité, et tant que vous n’avez pas exprimé par écrit aux personnes et entités susnommées une mention s’opposant à cela.

 

Conseils et restrictions

 

Les IRL et la création d’IRL sont ouvertes aux personnes de plus de 18 ans. Tout mineur qui se présente à une IRL, officielle ou non, admet implicitement avoir été accompagné par une personne majeure et/ou avoir l’accord explicite de ses parents ou responsables légaux, qui doivent à tout instant savoir où il se trouve.

Le site loups-garous-en-ligne.com ne peut être tenu pour responsable de tout incident, accident ou problème causé lors d’une rencontre, en lien avec la présence d’un mineur.

Une pièce d’identité pourra être demandée si vous vous présentez à une IRL officielle, et si vous êtes mineur et ne semblez pas être accompagné ou disposer d’une autorisation parentale, l’équipe se réserve le droit de vous refuser l’accès à l’évènement.

 

Soyez vigilant : il est facile sur Internet de se cacher derrière un pseudo, et de se faire passer pour une personne autre que celle que l’on est réellement.

Si un évènement, un créateur d’évènement, ou encore un joueur inscrit à un évènement vous paraissent suspects ou étranges, n’hésitez pas à nous le signaler via l’outil de contact (en haut de la colonne de droite du site).

 

Il est conseillé d’organiser les évènements dans des lieux publics, de contacter au préalable tous les participants par message privé afin d’en savoir un peu plus sur eux et d’établir un premier contact, et enfin, il est fortement déconseillé de diffuser vos coordonnées complètes ou partielles de manière publique.

 

Retour au sommaire en début de document.

 

 

 

 

 

V / PRESENTATION DU FONCTIONNEMENT DU SITE

 

 

Le site accueille de 3 000 à 6 000 joueurs par jour, et nous essayons d’y maintenir une ambiance communautaire agréable et animée. Cela nécessite d’une part un bon système de modération et d’autre part une gestion de communauté efficace.

L’ensemble des personnes travaillant à la bonne marche du site le fait à titre bénévole, par affection pour le jeu et la communauté. Nous les remercions, car sans leur aide rien ne serait possible ! :)

 

Vous trouverez ci-dessous :

 

 

 

Présentation des équipes du site

 

En complément des descriptions qui vont suivre, voici la liste des membres des diverses équipes.

 

 

LE CONSEIL LG

 

Les administrateurs ont délégué la gestion quotidienne du site au Conseil LG, qui est composé des développeurs qui le souhaitent, ainsi que de personnes soigneusement choisies par les administrateurs en raison de leur ancienneté et de leurs compétences.

 

Le Conseil LG gère les diverses équipes du Site, chaque membre étant responsable d’une branche spécifique dont il est le référent auprès de Trifuge, administrateur. Le Conseil est responsable des grandes décisions, chapeaute le traitement des candidatures et des membres en place, et supervise les activités quotidiennes.

Les équipes sont réparties sur deux pôles : le pôle de modération et le pôle de gestion communautaire.

 

Le Conseil est en relation directe avec les représentants élus des joueurs, qui forment le Conseil des Joueurs (CdJ).

Le CdJ est élu tous les ans, avec deux représentants pour les parties Sérieuses, deux représentants pour les parties Normales, deux représentants pour le secteur Détente, et deux représentants pour l’option Micro. Ce ne sont pas des membres d’équipe.

Ces élus ont pour mission d’apporter au Conseil LG l’avis de la communauté sur des modifications de règles, des gros changements, des sanctions importantes. à l’inverse, ils doivent également informer la communauté de ce que le Conseil fait, afin que les joueurs soient conscients du travail accompli.

 

 

        LA MODERATION SITE ET MUMBLE

 

Sur le site, l’équipe de modération est divisée en plusieurs niveaux. Elle veille au bon respect des règles dans les parties, répond aux tickets des joueurs, et les informe des modifications de règles, de certains rappels, de soucis de sécurité, etc.

 

Les modérateurs en test (T) sont en période d’essai. Ils ont trois semaines de formation et d’intégration pour faire leurs preuves.

 

Les modérateurs niveau 1 (1) sont des modérateurs dont la période de test a été validée. Ils obtiennent plus d’outils et accèdent aux espaces privés de l’équipe. Ils ont là encore trois semaines pour montrer qu’ils maîtrisent ces prémisses et ont compris les grands principes de la modération.

 

Les modérateurs niveau 2 (2) sont les modérateurs les plus nombreux. Ils ont accès à la quasi-totalité des commandes/outils de modération et espaces privés, et sont aptes à gérer les tickets. C’est le niveau que tout modérateur doit atteindre.

 

Les modérateurs de soutien (S) sont des modérateurs de grande expérience qui ont fait montre de compétences particulières justifiant leur accession à des responsabilités supplémentaires. Ils ont pour missions la modération, la formation des modérateurs, mais également la supervision des actions réalisées : ils vérifient toutes les actions que les modérateurs font et les valident ou non en fonction de leur exactitude (évidemment, toute action invalidée donne lieu à une rectification pour que le joueur reçoive quand même une sanction si nécessaire, ou soit débanni si aucune sanction n’était nécessaire, et surtout en parallèle à une explication/correction auprès du modérateur auteur de l’erreur, afin qu’il comprenne et s’améliore).

 

En parallèle de cela, tout modérateur qui le souhaite peut être demander à être formé pour devenir modérateur Mumble. Toutes les demandes ne sont pas forcément acceptées, car les qualités nécessaires pour être un bon modérateur Mumble ne sont pas forcément identiques à celles que l’on exige sur le site. Une sélection est donc faite par le Conseil parmi les candidats.

Les sélectionnés suivent une période de test, indépendante de leur statut sur le site, qui, si elle est validée, leur permet de devenir modérateur Mumble confirmé et de modérer cette plate-forme.

 

 

        LA MODERATION FORUM

 

Les modérateurs forum ont pour but d’encadrer les débats et discussions sur le forum, afin que cela ne dégénère pas et qu’aucun propos hors règles ne soit tenu. Ils sont aptes à modifier les messages qui ont été postés pour censurer les passages qui sont contraires au contenu du présent document.

 

Après une période de test, un modérateur forum peut être affecté à une section particulière, ou bien intervenir sur l’ensemble du forum, en fonction de ses capacités, disponibilités et envies.

 

 

        LA MEDIATION

 

Les médiateurs sont présents sur Mumble. Leur rôle est multiple. Ils accueillent les nouveaux, les authentifient (c’est-à-dire leur permettent un accès non restreint au serveur), leur présentent notre serveur, ses salons et ses règles de base. Ils sont également là pour informer les joueurs, répondre à leurs questions, mais aussi leur rappeler les règles lorsque le besoin s’en fait sentir. Ils ne disposent d’aucun moyen de sanction. Ils aident les modérateurs Mumble dans certaines de leurs tâches et sont généralement gérés par eux.

Il y a une période de test avant de pouvoir devenir un médiateur confirmé.

 

 

        LES RESEAUX SOCIAUX ET L’EVENEMENTIEL

 

Cette équipe est couramment appelée Event/RS. Elle gère tout ce qui est d’une part la présence du site et de sa communauté sur les réseaux sociaux (FacebookTwitterAsk, …), et d’autre part tout ce qui est animation de la vie sur le site.

Elle permet la diffusion d’informations, l’organisation de concours, la mise en place d’événements récurrents ou bien ponctuels sur le site et ses annexes, etc.

 

 

        LA QUALITE

 

Les agents qualité ont pour mission de suivre les propositions et suggestions émises sur le forum, d’y répondre lorsque cela entre dans leurs compétences, et surtout de synthétiser ce qui en ressort afin de proposer des projets aux développeurs. Ils informent la communauté de l’issue de chacune de ces propositions, notamment en expliquant les raisons des éventuels rejets.

Ils peuvent également organiser des sondages afin de connaître l’opinion de la communauté sur un certain point, en prévision de changements à venir.

 

 

        LES TESTEURS

 

Les testeurs sont recrutés et gérés directement par les développeurs. Ils doivent d’une part essayer les nouvelles modifications faites par les développeurs afin de s’assurer de l’absence de bugs, et d’autre part traiter les signalements de bugs faits sur le forum par les joueurs (car il faut vérifier la pertinence du signalement et récolter le plus de données possibles avant de transmettre le dossier à un développeur pour qu’il règle le problème).

 

 

 

Fonctionnement de la modération

 

Les modérateurs peuvent à tout moment utiliser leur pouvoir de modération sur un joueur : en accédant à son profil, ils ont la possibilité de “modérer” le joueur. Il leur est alors demandé un motif, ainsi qu’une justification (qui apparaîtra lors du jugement de l’action par les modérateurs de soutien, mais également dans les antécédents du joueur), et, selon le motif, des références (numéro de partie, liste des doubles-comptes, …).

 

Lorsque le modérateur choisit un motif, un poids associé est automatiquement pris en compte. S’il y a plusieurs motifs, leurs poids s’additionnent.

Le total de la pondération des motifs donne un nombre, qu’on appellera Charge de Pénalité (CP). Cette CP permet de déterminer un temps de bannissement, en fonction d’une formule automatique (le temps ainsi défini croit de plus en plus avec la CP,selon une relation non proportionnelle).

 

Chaque joueur dispose initialement d’un Capital Comportement (CC) de 1000 points. Pour chaque heure de ban reçue, le CC baisse d’un point. Lorsque le CC arrive à 0, le joueur se voit sanctionné par un bannissement dit de longue durée, selon la règle qui suit :

  • si la cause du bannissement est un fait grave (langage abusif majeur, mauvaises intentions, …), le bannissement est définitif
  • si la cause du bannissement n’est pas un fait grave, alors le joueur est banni pour une longue durée, à l’issue de laquelle il revient avec un CC tronqué, ce schéma pouvant se produire plusieurs fois de suite (tant qu’il n’y a aucun fait grave impliqué) selon l’échelle automatique suivante :

                . 6 semaines de bannissement, retour avec CC tronqué à 500

                . 3 mois de bannissement, retour avec un CC tronqué à 500

                . 6 mois de bannissement, retour avec un CC tronqué à 250

                . les fois suivantes donnent de nouveau lieu à 6 mois + CC 250

. tout contournement de bannissement fait passer à l’échelon supérieur (par exemple si un joueur contourne ses 3 mois + CC 500, alors il démarre un nouveau bannissement long de 6 mois + CC 250 à date de la découverte de son contournement)

 

Le joueur peut suivre l’évolution de son Capital Comportement dans son compte, où il voit également l’historique de ses sanctions. Il est prévenu de toutes les sanctions prises à son encontre par mail. S’il essaye de se connecter au site, un message l’avertit qu’il est banni, en lui précisant la raison et la durée.

Si le CC est inférieur à 500, et lorsque le dernier bannissement en date remonte à plus d’un mois, le joueur récupère 1 point de comportement par jour jusqu’à la limite des 500 (y compris sur base d’un CC tronqué à 250 suite à une série de bannissements de longue durée).  -  fonctionnalité actuellement HS

 

 

 

Comment rejoindre une équipe

 

Pour rejoindre une équipe, il faut envoyer une candidature via l’onglet rouge ‘’Contacter l’équipe’’, dans la colonne de droite. Attention à sélectionner le bon objet dans la liste proposée, et à choisir un titre explicite !

 

La candidature doit contenir les informations suivantes, rédigées de manière lisible et compréhensible, dans un français correct :

 

• Le pseudonyme du joueur, son ancienneté et son expérience sur LGeL (nombre et type de parties jouées, présence sur le Forum et/ou le Mumble, appartenance à un hameau ou à une autre équipe du site, ...).

 

• Son prénom, son âge, sa localisation géographique et son métier/ses études.

 

• Une petite description personnelle (qualités, défauts, goûts, …).

 

• Le poste visé et ses expériences précédentes dans le domaine concerné.

 

• Ses motivations et ses disponibilités.

 

• Ses atouts, ses connaissances et ses qualités pouvant être utiles à l’équipe (informatique, graphisme, rédaction, maîtrise d’une langue étrangère...).

 

• Le moyen de contact autre que le MP site ou forum que l’on peut utiliser pour le joindre (mail, Facebook, …).

 

La candidature sera ensuite traitée par les responsables de l’équipe, qui enverront au joueur une réponse par MP.

Le temps de traitement est souvent de plusieurs semaines, voire mois, car les réunions se font à intervalles fixes (durée différente selon les équipes).

 

ATTENTION, concernant la modération Site, il faut absolument disposer de Mumble ou de Skype pour se présenter, car la formation se fait à l’oral !

 

 

Retour au sommaire en début de document.